Nombreuses sont les raisons qui entraînent le détachement des salariés. Nous pouvons citer la crise économique, le développement économique ou encore le manque de personnel pour le cas d’un groupe d’entreprise. Un employeur peut alors détacher son employé pour réaliser des missions diverses dans un autre pays.

Qu’est-ce qu’un détachement de travailleurs ?

Selon la définition imposée par la directive européenne, un salarié est considéré comme détaché lorsqu’il exécute un travail sur le territoire d’un État membre de l’Union européenne autre que le pays où il travaille habituellement. Cette mission se déroule sur une durée limitée. Plus précisément, il s’agit d’un travailleur qui fait des missions ponctuelles dans un autre pays de l’UE que celui où il travaille en temps normal. Il ne faut pas confondre travailleur expatrié et travailleur détaché. Inversement, les travailleurs venant de l’étranger, membre de l’UE, peuvent également venir en France. Selon toujours la directive européenne, tous les États membres sont tenus de surveiller les travailleurs détachés et veiller à ce que les entreprises où ils exécutent la mission leur garantissent toutes les conditions de travail appliquées dans le territoire. Pourtant, si les conditions de travail utilisées sont celles du pays d’accueil, les charges appliquées quant à elles sont celles du pays d’origine. Cela mène à un dumping social. Le travailleur détaché peut aussi bénéficier de la Sécurité sociale. Le site https://www.soposting-worker.com propose une information complète concernant le détachement des salariés.

Quels sont les avantages et limites du détachement ?

Si le détachement est régi par un accord international, l’entreprise d’origine ne verse que les cotisations relatives à la Sécurité sociale française. Les droits durant le séjour à l’étranger, les séjours temporaires en France ainsi que le retour définitif du travailleur en France sont assurés. En effet, le salarié détaché reste protégé par les mêmes organismes et reçoit la même protection sociale que lorsqu’il est dans son pays d’origine.  Le statut de travailleur détaché est limité dans le temps et destiné uniquement aux missions de courte durée. Parfois, c’est un statut coûteux pour l’employeur, car il leur arrive de payer un double versement des cotisations.

Les procédures pour réussir le détachement de salarié

Tout d’abord, la société détachante doit se rendre à l’inspection du travail pour faire la déclaration ou l’envoyer via message électronique. Cette déclaration doit comporter l’identification de l’entreprise détachante ainsi que celle de la personne à détacher. Il faut également mettre à la disposition du travailleur détaché tous les documents relatifs à son séjour dans le pays d’accueil. Ces démarches peuvent se faire en toute facilité en faisant appel à un expert comme So Posting Worker. Celui-ci peut gérer et sécuriser toutes les formalités obligatoires en suivant la loi.